Explorer la Vallée de la Soca

La vallée de la Soca, du nom de la rivière qui la traverse, est une région dont la nature y est encore quasi intacte et sauvage. Paradis des aventuriers ou simplement amateurs d’espaces préservés et magnifiques, la rivière Soca et sa vallée raviront tout un chacun. Impossible de ne pas tomber sous le charme de la couleur émeraude de ses eaux, celles-ci prennent leur source dans les Alpes Juliennes avant de traverser bien plus loin la frontière avec l’Italie.

Nous avons découvert cette région de Slovénie lors de notre road trip à travers ce superbe pays.

Deux journées passées sur place c’est bien trop peu pour découvrir l’ensemble des beautés de la région mais, modestement,  c’est ce que nous vous proposons à travers notre récit de voyage. Cet article relate la première de ces deux journées.

Où se situe la Vallée de la Soca ?

La vallée de la Soca est située à l’Ouest du territoire slovène, entre le Parc National du Triglav et l’Italie. L’essentiel de la vallée est situé entre les villes de Bovec au Nord et Kanal au Sud.

Découvrir la vallée de la Soca

Notre hébergement à Dreznica

Après avoir quitté le matin notre hébergement de Piran et avoir découvert Stanjel et Smartno en cours de route, notre étape suivante et notre point d’arrêt pour les trois prochains jours (les derniers d’ailleurs de ce voyage…) sera le petit village de Dreznica, celui-ci est niché sur les hauteurs de la vallée de la Soca. Kobarid étant la ville la plus proche.

Pour se rendre à Dreznica, il faut traverser Kobarid et emprunter le Pont Napoléon qui enjambe la Soca avant de filer sur une route sinueuse qui vous emmène vers ce petit bout de paradis qu’est le village de Dreznica. Tout petit et très mignon, ce village de montagne est surtout composé de nombreuses petites fermes agricoles.

Voici Dreznica et sa jolie église qui apparaissent au loin…

Dreznica, Vallée de la Soca, Slovénie

Holiday home Krn

Trouver notre logement ne fût pas le plus simple, que voulez-vous, le paradis cela se mérite, non ? En effet, la maison se trouve au bout d’une petite voie agricole, celle-ci débute au centre du village et mène jusqu’à une petite colline sur laquelle se trouve la maisonnette.

Je ne vais pas trop vous écrire sur ce logement sinon je vais remplir des pages et ce n’est pas le but. Je me suis rarement senti aussi bien dans un endroit et je souhaite vraiment y revenir pour un plus long séjour dans le futur. Je vous propose quelques photos de cet endroit peu ordinaire que Milena et Roman, les charmants propriétaires, nous ont fait découvrir. Je vous partage le lien vers leur hébergement : Holiday home Krn

IMG_20190723_075206-ConvertImage

IMG_20190724_094123-ConvertImage

IMG_20190722_175832-ConvertImage

IMG_20190722_175939-2-ConvertImage (1)

Et maintenant, un petit tour à l’intérieur de la maison…

Lors de cette première soirée, nous sommes resté à la maison. Nous avons dîné face à cette belle et grandiose nature (merci à mon fils pour le bon barbecue préparé par ses soins…) et profiter pleinement du coucher de soleil par la suite.

IMG_20190722_193411-ConvertImage

Coucher de soleil à Dreznica

Découvrir la cascade de Kozjak

Ce matin, nous sommes réveillé par un splendide soleil qui pointe le bout de son nez par le sommet du Mont Krn (2244 mètres d’altitude) qui se situe juste en face de nous.

Nous prenons beaucoup de plaisir à déguster notre petit déjeuner dans cette atmosphère.

Lever de soleil à Dreznica, Mont Krn, Slovénie

Lever de soleil à Dreznica, Slovénie

Difficile de quitter ces lieux mais nous sommes là aussi pour découvrir cette vallée de la Soca. Nous montons dans notre voiture. Après un peu de cross pour atteindre la voie principale, nous filons à toute allure vers le bas de la vallée où, juste avant d’arriver à Kobarid, se trouve la cascade de Kozjak.

Un parking payant se trouve à proximité du sentier qui conduit vers la cascade. N’essayer pas de filer en douce du parking sans acquitté votre dû, la police veille, je l’ai vu de mes propres yeux.

L’accès à la cascade de Kozjak est déjà en soi une jolie promenade.

IMG_20190723_093553-ConvertImage

Au passage, petit coucou aux abeilles slovènes (très nombreuses en Slovénie).

IMG_20190723_093803-ConvertImage

Un peu plus loin, la rivière Soca défile sous nos yeux. Le sentier donne de jolies perspectives sur ce sublime cours d’eau.

Sentier vers la cascade de Kozjak

La rivière Soca en Slovénie

Par endroit, il est même possible de s’aventurer à l’enjamber…

Passerelle enjambant la Soca

Finalement, nous arrivons à proximité de la cascade de Kozjak. Peu avant celle-ci, il vous faudra régler un droit de passage, et bien oui, il ne faut pas oublier que l’on est en Slovénie…

IMG_20190723_103616-2-ConvertImage

Voici la cascade de Kozjak (chute de 15 mètres) pas la plus belle ici en Slovénie mais cette petite randonnée facile est quand même bien agréable…

La Cascade de Kozjak en bref

→À la sortie de Kobarid, prendre la direction de Dreznica. Après avoir enjambé la Soca, un parking se trouve sur la gauche, celui-ci vous coûtera 1.5 € (tarif 2019)

Balade facile de 15 à 20 minutes vers la cascade.

Droit d’entrée à payer en cours de route sur le sentier (10 € pour notre famille de 4, prix 2019)

Belle petite promenade mais à mes yeux pas une visite incontournable si vous avez peu de temps devant vous.


 

Nous récupérons notre voiture et remontons la Soca en direction de Bovec. Nous y ferons un bref arrêt pour acheter quelques en-cas.

Bovec est un bourg important mais à mon sens sans trop de charme. Par contre, situé juste à côté des Alpes Juliennes et du Parc National du Triglav, on peut qualifier l’endroit d’une espèce de capitale pour les amateurs de sports d’aventure tels que le rafting, kayak ou encore randonnée ou vtt.

Nous poursuivons notre route vers le Nord à la recherche d’un endroit pour faire une pause pique-nique. Finalement, nous trouvons notre bonheur et pouvons passer le temps de midi en bordure de Soca, les pieds dans l’eau (ce n’est pas vrai, car elle est glaciale…) perdus au milieu d’une nature superbe.

Vallée de la Soca. Slovénie

Rivière la Soca en Slovénie

Les petites gorges de la Soca (Mala korita)

Nous poursuivons notre remontée de la Soca par la route qui rejoint le Col de Vrsic, découvert au début de notre circuit slovène mais par l’autre versant.

Quelques kilomètres avant le village de Trenta, à hauteur de la ferme touristique Jelincic, se trouve les petites gorges de la Soca.

Nous y faisons un arrêt pour les découvrir.

De nouveau, l’environnement et la nature sont superbes et spectaculaires. Les eaux limpides de la Soca sont si envoûtantes…

Petites Gorges de la Soca

Petites Gorges de la Soca. Slovénie

Pour profiter de la région, nous décidons d’emprunter un sentier qui semble longer la rivière.

Au détour d’un petit pont en bois nous faisons une rencontre sympathique…

IMG_20190723_141842-ConvertImage

Retour à notre voiture pour refaire la route en sens inverse vers Dreznica.

Les Grandes Gorges de la Soca (Velika Korita)

Peu distantes des Petites Gorges, les Grandes Gorges de la Soca se trouvent aussi le long de la route principale menant du Col de Vrsic à Bovec aux environs du village de Soca.

Longues de 750 M et profondes de 10 à 12 M, on y retrouve aussi des creux ne dépassant pas 2 M de large. Ses gorges sont surmontées d’une passerelle en bois d’où l’on peut les observer facilement mais peut-être pas aisément car cette passerelle n’est plus de première fraîcheur…

Il est possible d’emprunter un sentier longeant les gorges et pour les plus téméraires d’entre-vous, il est possible de s’y baigner au terme d’un sacré plongeon. Je vous préviens qu’il faut être résistant au choc des températures…

 

Kobarid

Kobarid est une petite ville que je jugerai plutôt de pittoresque, plus que Bovec dans tous les cas. Le centre ville de ce bourg est mignon et coquet. Nous ne visiterons pas Kobarid, nous contentant seulement de la traverser en voiture ou à pieds pour y faire quelques emplettes ou pour nous rendre au restaurant.

Kobarid. Slovénie

Le restaurant Hisa Polonka où nous y avons passé une chouette soirée d’ailleurs. Je me souviens y avoir dégusté un excellent plat local qui ressemblait à de la tartiflette.

Les charmes nocturne des rues de Kobarid.

Le charme de Kobarid en nocturne.

Les choses à voir et à faire à Kobarid (liste non-exhaustive)

Le Musée de Kobarid, musée, paraît-il, excellent sur les batailles qui eurent lieu dans la région lors de la première guerre mondiale.

Le Chemin historique de Kobarid. 5 km pour découvrir des lieux marquants de la première guerre. Brochure disponible à l’office du tourisme.

→Sports d’aventure à gogo comme le canyoning, rafting, parapente…

→À une quinzaine de kilomètres, les belles Gorges de Tolmin.

Ma sélection de logement pour vous dans la région immédiate de Kobarid-Dreznica

Une ferme dans un petit village de montagne

Magnifique appartement à Kobarid

Adorable cottage à un kilomètre de Kobarid

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s