Visite de Dubrovnik : trois jours à la découverte de la perle croate

Éblouissante, étourdissante, éclatante, Dubrovnik est un véritable joyau. Peine perdue d’essayer d’échapper à son imposant système de fortification au pied duquel viennent mourir d’innombrables escaliers, encore faut-il avant ne pas se perdre dans son dédale de ruelles qui a de quoi faire tourner la tête, à gauche un palais renaissance, à droite une église baroque, devant une demeure patricienne, sous vos pieds des milliers de dalles de marbres polies sur lesquelles reflètent quasi inlassablement le soleil. Et si malgré tout vous parvenez à vous échapper des murs de l’ancienne Raguse, vous devrez encore affronter l’immensité bleu de la mer adriatique qui l’entoure…

…Alors oui, Dubrovnik est probablement devenue une ville-musée…

…Alors oui, Dubrovnik, de touristes est noyée…       

Mais Bon Dieu, qu’est ce qu’elle est belle cette ville !

Cela faisait déjà un long moment que je souhaitais là découvrir. J’en attendais beaucoup, je ne fût pas déçus de sa découverte. J’en suis tombé amoureux en cette fin septembre de l’année 2019.

Situer Dubrovnik

Dubrovnik est situé sur la côte dalmate (adriatique) tout au Sud de la Croatie à proximité de la frontière avec la Bosnie-Herzégovine et le Monténégro.

Comment se rendre à Dubrovnik

En ce qui nous concerne, nous nous y sommes rendus par les airs au départ de Bruxelles (+- 2 h 15  de vol). Effectivement Dubrovnik possède son aéroport (petit mais plutôt bien desservis), celui-ci se situe à environ 20 kilomètres au Sud de la vieille ville.

IMG_20190925_074813-min
En Approche de Dubrovnik
IMG_20190925_081636_1-min
Hep, taxi !

Se rendre de l’aéroport vers la vieille ville et l’inverse

En réservant notre logement via Booking, le géant de la réservation d’hébergement en ligne nous a offert le taxi pour effectuer le trajet aller vers la vieille ville de Dubrovnik. Nous n’avons donc pas expérimenté d’autres moyens de transferts au départ de l’aéroport.

En taxi vers la vieille ville de Dubrovnik
En taxi le long de la côte dalmate. Un temps gris nous accompagnait depuis notre descente d’avion mais heureusement cela n’allait pas durer !

Par contre, pour le retour, nous avons fait l’expérience d’une navette au départ de Dubrovnik. La compagnie Platanus Bus située juste en face de la billetterie pour le téléphérique est parfaitement synchronisée avec les départs des vols. De plus, le bureau (juste en face de l’arrêt de bus) travaille avec un horaire très large pour les achats des billets (possible aussi de les acheter au chauffeur). Ceux-ci sont au prix de 55 kunas ( +- 7,40 €/personne)(tarif 2019). Les horaires de la navette sont affichés à côté de la porte du bureau. Comptez 30 minutes pour rejoindre l’aéroport (le bus nous dépose à l’entrée du terminal). J’imagine qu’il en va de même au départ de l’aéroport vers Dubrovnik.

La monnaie croate : la kuna

Bien qu’appartenant à l’Europe, la Croatie possède sa propre monnaie, elle se nomme la kuna. Pour vous faire une idée de la valeur, il vous suffit de diviser par 10 pour avoir une valeur approximative en euro (en février 2020, par exemple 10 kunas = 1.34 €)

Où et comment se procurer des kunas à Dubrovnik ?

Personnellement, nous avons retiré des kunas dés notre arrivée en ville à un distributeur de billet (ATM). Vous en trouverez partout en ville, ils acceptent les cartes maestro mais aussi les cartes de crédit courantes. C’est à mon sens la façon de changer de l’argent la plus simple, la plus rapide et la plus économique. Attention éviter les ATM euronet, ils ponctionnent une commission importantes. Renseignez-vous aussi auprès de votre banque pour connaître les tarifs précis appliqués par celle-ci lors de retrait à l’étranger

Notre logement à Dubrovnik

Situé juste à l’extérieur de la vieille ville, approximativement à 200 mètres de celle-ci. La maison d’hôtes Rooms & Studios Rina a été notre repère durant 3 nuits pour découvrir Dubrovnik. Au calme dans un quartier de charme, la maison est accessible par une voie en escalier. Une terrasse à ciel ouvert et une autre couverte permettent aux hôtes de prendre un peu de bon temps tout en profitant d’une jolie vue sur la ville, la mer et l’île de Lokrum.

Rina nous a accueilli gentiment en nous permettant de déposer nos bagages bien avant le check-in. La maison ne possède que quelques chambres, la nôtre était très simple mais avait le confort nécessaire pour nous faire passer un bon séjour. Nous y avons passé 3 excellentes nuits, au calme. Bien que ce logement soit simple, il est d’un excellent rapport qualité-prix pour Dubrovnik. Si vous n’êtes pas à la recherche du grand confort et du luxe ultime, je ne peux que vous recommander cette adresse.

Les escaliers menant à la maison d’hôtes et son entrée.

La chambre.

IMG_20190925_121814-min

La vue depuis la chambre.

IMG_20190925_121850-min

Depuis la terrasse, vue sur la vieille ville…

IMG_20190925_125907-min (1)

…et vue sur l’île de Lokrum.

IMG_20190925_125918-min

Visiter Dubrovnik

Voici le récit de notre escapade à Dubrovnik, dans l’ordre chronologique, à peu de chose prés.

Jour 1

Arrivés de manière matinale par le vol Bruxelles-Dubrovnik, notre taxi nous déposait quelques trente minutes plus tard au pied de la ruelle en escalier où se trouvait notre logement. Débarrassés de nos bagages, notre escapade pouvait réellement démarrer. La météo n’était pas au rendez-vous mais d’après les infos, nous savions que le soleil n’allait pas tarder à faire déguerpir les nuages présent à ce moment-là. C’est pour cette raison que nous avons décidé d’immédiatement nous diriger vers une visite abritée pour faire un pied de nez au nuage…

War Photo limited

Dans une ruelle de la vieille ville, cette galerie expose des clichés des meilleurs photographes de guerres. Des conflits de l’ex-Yougoslavie, à la Syrie, en passant par le Soudan, de superbes photos souvent brutes mais hélas témoins poignants de la réalité de la guerre.

War photo limited à Dubrovnik

IMG_20190925_102430-min

Dubrovnik, war photo limited

IMG_20190925_104757-min

En 1991, photo de Dubrovnik sous les feux des bombes

IMG_20190925_102857-min

⇒Remarquable exposition. Je recommande ! 

Porte de Ploce

À notre sortie de la galerie, comme par magie, plus un nuage à l’horizon. L’heure du check-in de notre logement approchant à grand pas ainsi que l’heure du déjeuner, nous faisons quelques emplettes alimentaires dans une boulangerie avant de remonter vers notre chambre. Nous passons par la porte de Ploce, une des portes d’entrées de la vieille ville, l’autre à l’opposé de la cité porte le nom de Pile. Aucun doute, c’est magnifique !

Dubrovnik

Ploce, Dubrovnik

Entrée dans la ville par Ploce.

Porte Ploce à Dubrovnik

Lazareti

Juste à côté se trouvent les lazarets (XVIe s.), ces cinq hangars en briques, jadis, étaient utilisés comme lieux de quarantaine pour les caravanes venant d’Orient et pour les voyageurs lors de période d’épidémie.

Les lazarets, Dubrovnik

Sur le côté des lazarets, un escalier descendant vers le paradis. Magnifique vue depuis cette endroit sur la vieille ville, la mer et l’île de Lokrum !

Au pieds des lazarets à Dubrovnik

IMG_20190925_114345-min

Prise en charge de la chambre : Ok !

Pause déjeuner sur la terrasse couverte de notre maison d’hôtes. Nous dégustons quelques burek (en-cas salé à base de pâte, fourré de fromage, viande, épinards…). Absolument bourratif, ce snack est courant dans l’ex-Yougoslavie. Nous avions déjà eu l’occasion d’en manger à de maintes reprises en Slovénie. En plus c’est très économique !

Dopés par les burek, un après-midi entier de visite nous attend et sous un splendide ciel bleu azur s’il vous plaît !

Passage le long des imposants remparts entourant la vieille ville.

Remparts de Dubrovnik

Porte Buza

Là-bas, au milieu des remparts se trouve une troisième porte d’accès à la ville : la porte Buza. Celle-ci est plus discrète, moins fréquentée que les deux autres.

Porte Buza à Dubrovnik

Nous voilà dans le vieux Dubrovnik. Nous longeons les remparts mais de l’intérieur cette fois.

Passage en face d’un restaurant qui a bonne presse dans la ville. Son cadre est assurément sympathique. Nous essaierons d’y venir dîner un soir mais peine perdue, nous avons rebroussé chemin en y voyant la file d’attente (pas de réservation possible). Au fait, vous ne me croirez probablement pas mais ce restaurant se nomme « Lady pipi », allez donc savoir pourquoi !?

Je continue par un conseil : si vous faites la moindre allergie aux escaliers, alors surtout ne venez pas à Dubrovnik ! 

Ruelle et escaliers de Dubrovnik

Porte de Pile

Assez rapidement, nous ressortons de la cité pour nous concentrer sur l’extérieur de la vieille ville. Nous empruntons la porte de Pile, entrée principale de la cité, absolument superbe mais c’est une véritable cohue (du matin au soir). C’est face à cette porte que débarque la plupart des touristes, c’est ici aussi que les cars et bus déchargent les croisiéristes (Dubrovnik est une escale prisée de l’adriatique) et c’est à partir d’ici aussi que démarrent toutes les visites guidées (et elles sont nombreuses !)

Porte de Pile, Dubrovnik

IMG_20190925_135955-min

Juste à côté de la Porte de Pile, quelques adresses pour se restaurer avec vue exceptionnelle notamment sur le fort Saint-Laurent (Lovrijenac).

Le petit port de Pile (port Ouest)

En contre-bas de la porte de Pile se trouve le port Ouest de Dubrovnik. Lieu de toute beauté, les fans de la série Games of Thrones devraient reconnaître l’endroit, en effet de nombreuses scènes de cette série ont été tournées ici à Dubrovnik et notamment sur ce petit port…

Dubrovnik, Croatie

Port Ouest de Dubrovnik

Dubrovnik, Croatie

Le fort Saint-Laurent (Lovrijenac)

Nous poursuivons la balade à l’extérieur de la vieille ville, côté Ouest. À la sortie du petit port, nous empruntons un escalier de pierre (environ 200 marches, oui encooorrre !) qui serpente jusqu’à l’entrée du fort Saint-Laurent. Posé sur un rocher à 37 m au-dessus du niveau de la mer, ce bâtiment vaut surtout la peine d’être visité pour sa terrasse surplombant la mer et la vieille ville, offrant ainsi une vue fabuleuse aux plus courageux qui seront venus jusqu’ici !

Vue depuis le fort Saint-Laurent de Dubrovnik

Vue depuis le fort Saint-Laurent à Dubrovnik

En quittant le fort Saint-Laurent, nous apercevons, en contre-bas de celui-ci, que la mer semble se faufiler entre d’imposantes falaises…

…effectivement, là-bas tout au creux des falaises se cache une sublime petite crique !

Petite crique à Dubrovnik

Après être resté quelques minutes en admiration devant ce paysage, nous décidons d’aller nous rafraîchir chez Ala Mizerija, un minuscule et adorable bar niché au coeur de la crique, ces mignonnes petites terrasses la surplombant. Je vous recommande absolument un passage par cette adresse. Évidemment pour la vue mais aussi pour ses toasts et ses quelques petits plats (style tapas) qui sont paraît-il délicieux (nous consommerons seulement des rafraîchissements).

IMG_20190925_153406-min

Nous poursuivons notre découverte en poussant encore un peu plus loin vers l’Ouest et la baie de Dance. De là, on peut apercevoir au loin des quartiers plus contemporains de Dubrovnik.

IMG_20190925_155608-min

Dance et sa baie, où une plateforme rocheuse est aménagée, est un lieu prisé des locaux. Ils aiment à venir s’y baigner loin de l’agitation urbaine.  Il y a même bar et wc. Il paraît que cet endroit est un des plus beaux spots pour admirer le coucher de soleil…

Baie de Dance à Dubrovnik

Mais si je suis venu jusqu’à endroit plutôt isolé de Dubrovnik, c’est parce que cette baie de Dance cache un adorable couvent fondé par les soeurs franciscaines au XVe S (Samostan Dance). Le couvent est toujours en activité de nos jours. Malheureusement pour nous, les portes de sa jolie petite chapelle seront fermées au moment de notre passage. Néanmoins nous profiterons du silence et de la quiétude de cet endroit…

Monastère franciscain (Franjevacki samostan)

Retour à l’intérieur de la vieille ville,  nous décidons de visiter le monastère franciscain. L’heure avançant, nous espérons découvrir ce lieu sans trop de touristes, notre pari sera plutôt réussi !

Remarquable monastère qui jadis accueillait voyageurs et réfugiés à l’entrée de la cité (nous sommes tout à côté de la porte de Pile). J’adore admirer et me balader dans les cloîtres. Avec celui-ci, je serai bien gâté, il est superbe !

Monastère franciscain à Dubrovnik. Franjevacki samostan.

IMG_20190925_163050-min

En quittant le monastère, nous nous perdons volontairement dans le dédale de ruelles de Dubrovnik. Ces voies et ruelles toutes dallées de marbre sont elles-mêmes une attraction. C’est un réel plaisir de s’y promener. Le soleil déclinant peu à peu, ne parvient plus à projeter sa lumière à l’intérieur de ces chemins médiévaux, c’est une atmosphère pré nocturne qui s’installe dans la vieille ville…

Dubrovnik

Église orthodoxe de l’annonciation

Une très jolie église orthodoxe en plein centre de l’ancienne Raguse…

Eglise orthodoxe de l'annonciation, Dubrovnik

Eglise orthodoxe à Dubrovnik

Parcourir Dubrovnik demande de l’énergie, il est temps pour nous deux de penser à nous restaurer.

Dans une petite ruelle perpendiculaire à l’élégante Stradun, la rue principale de la vieille ville, et bien installé en extérieur dans ce décor médiévale, le restaurant Portun nous fera passer un très beau début de soirée.

Au-delà de l’accueil et du service irréprochables , les plats que nous dégusterons seront d’excellentes compositions. Salade crétoise et salade de poulpe en premier service et en plat principal, une délicieuse préparation gratinée avec notamment du calamar…

Dubrovnik sera paré de ses habits nocturnes lorsque nous quitterons, joyeux,  notre table.

Qu’importe qu’il fasse jour ou qu’il fasse nuit, Dubrovnik se prête toujours à d’agréable balades.

Stradun, la rue princinpale de Dubrovnik, ne désemplit jamais…

L’Église Saint-Blaise

Eglise Saint-Blaise de Dubrovnik

Le Palais Sponza

Dans Stradun, impossible de manquer ce remarquable bâtiment du XVIe S. Franchissez la porte de ce palais et une superbe cour intérieure se dévoilera sous vos yeux (accès libre). Après avoir servi pour différentes fonctions telles que palais des douanes, hôtel des monnaies, armurerie, banque voire même entrepôt de stockage, de nos jours, il sert aux archives de la ville. Sa superbe cour permet d’y mettre en valeur des artistes lors d’expos diverses.

Palais Sponza, Dubrovnik

Jour 2

Si vous suivez nos aventures, vous devez commencez à me connaître suffisamment pour savoir que j’apprécie me balader tôt le matin, dés le lever du soleil, pour m’imprégner tranquillement des lieux que je découvre et par la même occasion en profiter pour prendre quelques photos qui, ici à Dubrovnik, ne sont pas toujours simple à effectuer étant donné la quantité impressionnante de visiteurs que brasse cette ville.

Je vous partage donc quelques clichés pris aux environs de 7 h 30 à travers la vieille cité de Dubrovnik. Je me suis bien régalé et pourtant j’étais sur place un peu trop tard car la ville était déjà occupée à se réveiller…

Dubrovnik

Dubrovnik, Croatie

Cette jolie balade terminée, il est temps pour moi de retourner vers la maison d’hôtes pour vérifier si ma bien aimée est bien sortie de sa douce nuit.

Quelques minutes plus tard, nous redescendons en ville pour nous installer à une terrasse et profiter d’un petit déjeuner en amoureux au milieu de ces vieilles pierres. Le matin, Dubrovnik n’appartient pas encore aux touristes, c’est encore plus agréable…

J’ai malheureusement oublié le nom de l’endroit où nous avons avons pris notre petit-déjeuner (rue perpendiculaire à Stradun). Finalement ce n’est pas très grave car ce n’est pas un repas d’anthologie que nous avons fait là-bas, disons que c’était acceptable…

Le Palais du recteur

Pour visiter sereinement les jolis sites de la ville, pas le choix, il faut le faire, tant que possible, dés l’ouverture de ceux-ci. C’est ce que nous ferons en visitant le superbe Palais du recteur.

Un des bijoux de la ville, cette édifice a été bâti durant le XVe siècle. Comme son nom l’indique, il servait de résidence au recteur de la ville. celui-ci élu pour un mois avait notamment comme mission de fermer chaque soir toutes les portes de la ville dont lui seul possédait les clefs…

Aujourd’hui cette magnifique bâtisse abrite le musée d’histoire culturelle.

Le Palais du Recteur aperçu la veille au soir…

La façade du Palais du recteur à Dubrovnik

Ensuite, durant la visite en début de matinée…

Le patio intérieur avec un escalier monumental et de sublimes arcades

Palais du recteur à Dubrovnik

Palais du Recteur, Dubrovnik, Croatie

IMG_20190926_102319_1-min

Le monastère dominicain (Dominikanski samostan)

À proximité de la porte de Ploce, un autre bijou de la ville se dévoile sous nos yeux : le monastère dominicain.

Édifié au XIVe siècle, il abrite aujourd’hui une impressionnante collection d’art.

Son cloître est absolument merveilleux, j’y serai rester des heures durant…

Monastère dominicain, Dubrovnik

IMG_20190926_112054-min

Sortis du monastère dominicain, nous remontons les ruelles de la ville en direction des remparts Sud, ceux qui sont en bordure d’adriatique.

Aux pieds des remparts, il faut être attentif pour ne pas manquer ce trou percé dans l’énorme muraille. Une belle surprise nous y attends de l’autre côté : le bar Mala Buza.

Sur une plateforme rocheuse à l’extérieur des remparts et accroché à ceux-ci, ce bar est idylliquement installé et à tout pour vous faire vivre un petit moment de bonheur…

IMG_20190926_115649-min

Il est même possible de tremper ses doigts de pieds, voire même de piquer une petite tête pour les plus audacieux…

IMG_20190926_115320-min

Point question d’audace pour nous…

À votre santé !

IMG_20190926_121015-min

L’heure du déjeuner pointe son nez, nous redescendons quelques ruelles et escaliers pour aller nous poser quelques instants chez Barbatti Street Food. Minuscule adresse et d’ailleurs pas évidente à trouver mais cela vaut vraiment la peine d’y faire une pause déjeuner.

Gyros et hamburger à l’encre de seiche seront nos choix. Absolument délicieux ! En plus, le patron est très sympa ! À emporter ou à manger sur place mais attention car seulement deux tables disponibles à l’intérieur.

Le vieux port de Dubrovnik

Direction le vieux port de Dubrovnik.

Promenade des plus agréable, jolie vue sur les bateaux accompagné au passage par les cliquetis de la mer adriatique. Nous resterons un bon moment sur la jetée du port à admirer la vue et profiter de ce doux mélange de bleu azur, pierres et horizon à l’infini…

Vieux port de Dubrovnik

Vieux port de Dubrovnik, Croatie

IMG_20190926_142341-min

IMG_20190926_142222-min

Poursuite de cette sympathique activité ici à Dubrovnik :  se perdre dans son dédale de ruelles.

Église Saint-Ignace

Nous arrivons face à la superbe église Saint-Ignace (XVIIIe siècle). Ne manquez pas son intérieur remarquable !

Église Saint-Ignace de Dubrovnik

Église Saint-Ignace à Dubrovnik en Croatie

Game of Thrones

Et oui, pour les fans (dont je fais partie…) de cette célèbre série , Dubrovnik est évidemment un lieu incontournable car un grand nombre de scènes ont été tournées ici dans la vieille ville ou juste à l’extérieur.

Surfant sur cette vague, l’ancienne Raguse joue à fond sur le merchandising mais honnêtement je m’attendais à voir un bien plus grand nombre de ce genre de boutique ultra spécialisée Game of Thrones.

Par contre, c’est fou le nombre de visites guidées organisées pour cette série. On ne reste pas cinq minutes sans croiser un groupes dont le guide expose de grandes photos montrant une scène filmée à l’endroit précis où ils se trouvent.

Finalement c’est plutôt sympa et cela procure sans doute pas mal de boulot ici dans la région.

Autre chose dont je suis fan et vous devez certainement le savoir, ce sont les douceurs.

Passage et arrêt obligatoire chez Sweet Prekala Bar pour goûter leur bubble waffle. Littéralement des gaufres à bulles servies avec tout un tas d’accompagnement que vous pouvez choisir. Les mots me manquent pour décrire cette gourmande expérience…

Emprunter le téléphérique de Dubrovnik pour profiter d’une magnifique vue panoramique

Dubrovnik possède un téléphérique. Celui-ci permet de monter au sommet du mont Srd en à peine quelques minutes. Cette colline culmine à 412 mètres d’altitude et permet une fois arrivé la-haut de jouir d’un panorama exceptionnelle sur la vieille ville mais aussi sur une partie de la côte dalmate et ses îles.

IMG_20190926_174434-min

On avait programmé cette activité en fin de journée pour essayer de capturer la ville et la côte en plein jour mais aussi pour profiter du coucher de soleil. Pari réussi ! Nous avons profité des derniers rayons de soleil avant de le voir progressivement se coucher à l’horizon sur une mer d’encre. Je ne dois pas vous dire que ce fût un merveilleux moment.

Voici la vue une fois là-haut. On y admire la ville ceinturée de ses remparts, le fort Saint-Laurent sur son rocher à droite et enfin, l’île de Lokrum.

Magnifique vue sur Dubrovnik depuis le Mont Srd

Ici, on peut encore apercevoir le soleil qui peu à peu se couche au large de la côte et des îles dalmates

Coucher de soleil à Dubrovnik

IMG_20190926_182729-min

Attention que le téléphérique attire les foules. Il faut faire preuve de patience pour grimper à bord de celui-ci. Il est possible d’acheter un billet aller-retour ou simplement  l’aller ou le retour. En effet, un sentier pédestre par de la vieille ville pour rejoindre le panorama du mont Srd. Les plus courageux pourront l’emprunter pour la montée et/ou la descente, il faut à mon avis prévoir plus d’une heure de montée et si il fait ensoleillé et chaud, ne pas oublier des boissons car cela grimpe sans cesse et pratiquement tout le temps à découvert. Montés via le téléphérique, nous emprunterons le sentier pour redescendre et arriveront environ 30 minutes plus tard dans la vieille ville. La descente est agréable et permet d’en avoir plein les yeux même si nous la finirons à la lampe de nos smartphones. Seul bémol, arrivés au bas du sentier, il faut longer sur plusieurs centaines de mètres une route automobile assez fréquentée pour de nouveau accéder à la vieille ville, c’est même limite un peu dangereux. Je ne le conseille pas vraiment lorsqu’il fait nuit.

Voici le sentier qui relie le mont Srd à la vieille ville de Dubrovnik. Il est praticable mais idéalement avec des chaussures de marche/randonnée.

La demi heure de descente va nous permettre d’observer la transition jour/nuit…

Descendre à pieds du mont Srd vers Dubrovnik

IMG_20190926_185349-min

La nuit s'installe sur Dubrovnik

En redescendant du panorama, nous nous sommes rendus directement dans un restaurant pour dîner.

Basilico Pizzeria Konoba est une petite adresse bien sympathique juste en dehors des murs de la vieille ville et d’ailleurs carrément au pied de ceux-ci.

Nous y avons passé un agréable moment, profitant du calme de l’endroit mais surtout en nous délectant de leurs préparations. Une pizza pour mon épouse et un excellent plat de pâtes pour votre serviteur.

IMG_20190926_200306-min

Jour 3

Déjà le dernier jour…

Je me suis levé de bonne heure mais encore plus tôt que la veille, cette fois je pénétrais l’enceinte de la veille ville à 6 h 15. Je vous entends déjà me traiter de fada, vous avez probablement raison, pourtant ce matin j’ai réellement pu profiter de Dubrovnik « presque » comme je le souhaitais et ce pendant une petite heure environ.

Quelques minutes de bonheur à arpenter ces ruelles vides, si étranges et pourtant tellement charmantes. J’ai vraiment pu profiter de la splendeur de la ville notamment de Stradun, si belle quand elle attend ses visiteurs…

Porte de Ploce, Dubrovnik

À côté de la porte de Pile, la Grande Fontaine conçue en 1438 par d’Onofrio. Cette fontaine servait autrefois de réceptacle des eaux puisées dans un lac à  12 km !

Grande fontaine d'Onofrio, Dubrovnik

Mon petit tour matinal terminé, je retourne à la maison d’hôtes réveillé Isabelle avec quelques croissants coincés sous le bras.

Une belle journée nous attend, au programme : soleil à gogo et belles visites…

Primo, un bon café latte sur Stradun à la terrasse de chez Congo…

Ensuite nous traversons Stradun, encore relativement calme à cette heure, pour nous rendre tout au fond ce celle-ci à côté de la porte de Pile.

Stradun, rue centrale de Dubrovnik

La plus belle expérience à faire à Dubrovnik : faire le tour des remparts de la vieille ville

Il était 9 heures environ lorsque nous avons emprunté les escaliers pour atteindre les hauteurs des remparts. Rapidement, on tombe sous le charme de cette promenade particulière de 2 km. Par moment à 24 mètres de haut, il est aisé d’embrasser d’un seul regard la mer et les toits rouge de la ville. Depuis ces rempart datant du XIIIe siècle, parfaitement aménagés et sécurisés, on admire les jolis bâtiments de la ville sous un autre angle et au cours même de la balade on traverse de très beaux lieux dont on ne peut même pas s’imaginer la présence au pied de cette vielle muraille.

Nous avons mis plus de deux heures pour en faire le tour complet, sans nous presser. Sur les remparts dés l’ouverture de ceux-ci (vers 9 h), nous n’avons pas été gênés par le nombre de visiteurs plutôt limité à cet instant là, par contre en dernière partie, l’affluence s’est nettement ressentie.

Sans hésitation, c’est ma plus belle expérience ici à Dubrovnik, elle est absolument immanquable !

je vous y emmène à travers quelques photos…

Stradun depuis les remparts, Dubrovnik

La Grande Fontaine d'Onofrio à Dubrovnik

IMG_20190927_082946-min

Dubrovnik, Croatie

Les remparts de Dubrovnik

Sur les remparts de Dubrovnik

Croatie, Dubrovnik

IMG_20190927_092440-min

IMG_20190927_093231-min

IMG_20190927_094850-min

IMG_20190927_100654-min

IMG_20190927_095236 (2)-min

Dubrovnik

IMG_20190927_100934-min

Vue sur les toits de Dubrovnik depuis les remparts

Voilà pour cette remarquable visite !

L’île de Lokrum

Il est déjà presque midi quand nous quittons les remparts, nous faisons le plein de snacks dans une boulangerie et nous prenons directement la direction du vieux port pour nous présenter à l’embarcadère où se trouve le bateau qui fait la navette vers l’île de Lokrum.

Durant le mois de septembre, une liaison est assurée toutes les heures vers Lokrum (toutes les  30′ en haute-saison). Il faut seulement 10 minutes pour faire la traversée.

Lokrum est un îlot inhabité classé réserve naturelle. C’est l’endroit rêvé pour s’échapper quelques heures de l’agitation de la ville.

De multiples sentiers arpentent l’île à travers une belle végétation. Il est possible de se rendre au point le plus haut de l’île où reste les vestiges d’un fort construit par l’armée napoléonienne (malheureusement laissé presque à l’abandon).  Un beau jardin botanique et les ruines d’une abbaye bénédictine complètent les lieux. Une surprise attend aussi les amateurs de Game of Thrones…

Je ne peux pas oublier non plus de vous parler des paons et lapins qui sont par dizaine et en totale liberté dans la zone de l’abbaye, créant la joie des plus petits mais aussi des plus grands…

Bref, une bien belle ballade qui a le mérite de nous dépayser totalement. À faire !

IMG_20190927_111405-min

Nous approchons de l’île…

IMG_20190927_113743-min

Île de Lokrum

Voilà, nous y sommes, les pieds sur terre…

IMG_20190927_114704-min

Nous décidons de traverser l’île pour nous rendre à son plus point le plus haut pour découvrir l’ancien fort napoléonien.

Première rencontre avec un habitant…

IMG_20190927_120236-min

De nouveau, un autre indigène…

IMG_20190927_122329_1-min

Île de Lokrum, Croatie

Tout à coup, Dubrovnik se dévoile devant nous…

C’est ici que nous ferons une halte pour la pause déjeuner.

Vue sur Dubrovnik depuis île de Lokrum

À présent, nous voila arrivés arrivés au point le plus haut de l’île au fort napoléonien, du moins ce qu’il en reste…

Par contre, la vue y est extraordinaire et vaut largement le détour !

Une vue magique sur la côte au Sud de Dubrovnik.

Point de vue depuis le sommet de l'île de Lokrum

Et une vue tout aussi belle sur la pointe de l’île où l’on peut apercevoir l’abbaye bénédictine.

Vue depuis les hauteurs de l'île de Lokrum

Nous redescendons par un joli chemin de pierres…

De retour sur le bas de l’île aux abords de l’ancienne abbaye, nouvelles rencontres avec les locaux !

Balade à travers le jardin botanique qui contient quelques beaux spécimens végétaux ou pas…

Jardin botanique de l'île de Lokrum

Jardin botanique, île de Lokrum, Croatie

Découverte de l’ancienne abbaye. Bel endroit très paisible…

Ancienne abbaye sur l'île de Lokrum

Et puis, surprise, nous tombons nez à nez avec une gentille et frêle reine et un mauvais et méchant roi…

À l’intérieur d’une salle de l’abbaye, une petite exposition Game of Thrones ainsi que le fameux « trône de fer ».

Nous parvenons à sortir des griffes du roi pour nous donner quelques temps de répits avant qu’un bateau nous emmène loin de ce lieu démoniaque…

Premier break : au bord de l’eau…

Lokrum, Dubrovnik, Croatie

Second break : pause goûter au snack bar Lacroma. 

C’est déjà l’heure pour nous de reprendre le bateau.

On se fera gentiment accompagné jusqu’à notre embarcation !

C’est ainsi que se termine notre découverte de Dubrovnik durant ces trois magnifiques journées.

Pour être totalement complet, nous terminerons ce troisième jour par un excellent repas chez Moskar. Ce restaurant situé rue Prijeko (Prijeko ulica), rue pourtant déconseillée par de nombreux guides voyages pour se restaurer, sera notre meilleur expérience culinaire de Dubrovnik, comme quoi, en étant sélectif, on trouve toujours de bonnes adresses sérieuses et non attrape-touristes.

Je vous avoue ne plus me souvenir de tous les mets excepté de mon plat principal qui était un risotto à l’encre de seiche, une spécialité ici de Dubrovnik. Excellent !

À votre santé !

Merci d’avoir parcouru ce récit de voyage. Nous espérons qu’il vous apporte inspirations et bonnes informations.

On ne peut que vous conseiller de découvrir Dubrovnik, vrai pépite !

IMG_20190927_183640-min

4 réponses sur « Visite de Dubrovnik : trois jours à la découverte de la perle croate »

  1. Dubrovnik a l’air d’être une bien jolie destination ! J’adore ce genre de villes fortifiées avec la possibilité de se rendre sur une ville voisine, et d’obtenir une jolie vue sur la côte. Avez-vous visité Zagreb et le parc de Plitvice ? Je recommande fortement le parc de Plitvice ! C’est tout simplement magnifique 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Alexia,
      Merci pour votre commentaire !
      Je ne connais encore rien d’autre de la Croatie ! Ce pays regorge de trésors à découvrir, c’est certain. Ceux que vous citez mais aussi Split, la côte dalmate, ses îles et tous le reste !

      Aimé par 1 personne

      1. Excellent reportage, très détaillé … On pourrait presque s’y rendre les yeux fermés mais ce serait dommage ! Les photos à l’appui sont magnifiques. Une seule envie : découvrir cette fort belle cité !

        Aimé par 1 personne

      2. Merci pour ton commentaire Bénédicte !
        Je te le confirme, c’est une ville magnifique. Bien qu’elle est saturée de touristes, elle vaut vraiment le déplacement.
        Je déteste les endroits hyper fréquentés mais pour le coup Dubrovnik n’est pas un coup de coeur mais bien un coup de foudre…
        Je te remercie encore pour ton commentaire…

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s