Visite de Séville : trois jours dans la belle andalouse

À l’automne dés notre retour d’Athènes,  mon épouse et moi n’avons qu’une idée en tête : où s’éclipser en fin d’année ?

Trois données dictent notre choix :  1) pas trop loin  2) pas trop cher  3) pas trop froid.

Après quelques recherches, Séville s’est rapidement révélée être la destination quasi parfaite : 1) deux bonnes heures d’avion  2) coût de la vie modéré  3) 15 à 18 degrés durant le mois de décembre et peu de pluie…de plus nous ne connaissons pas du tout l’Espagne, sans oublier la réputation de Séville pour son charme et son histoire

Le choix est fait. Direction l’Andalousie pour y passer 4 nuits/3 jours entre la noël et le nouvel an.

À propos de Séville

*Capitale de l’Andalousie, au Sud de l’Espagne

*Prés de 700 000 habitants

*Traversée par le Guadalquivir

*Climat méditerranéen avec une influence continentale

*3000 heures de soleil par an, un des plus haut ensoleillement du pays.

*Réputée pour son Flamenco, sa Cathédrale, sa Giralda entre autre…

C’est depuis Charleroi et le BSCA que nous partons vers Séville à bord d’un vol Ryanair. J’ai réservé les billets deux mois auparavant et le vol aller retour m’a coûté 163 € (siège réservé, embarquement prioritaire mais pas de bagage en soute)

Environ deux heures trente plus tard, nous atterrissons à Séville. L’aéroport de la capitale andalouse a été rénové en 1992 pour l’exposition universelle. Je le dirai de petite taille. Il est simple d’y circuler et nous trouvons rapidement notre bus. Celui-ci, la ligne EA, se trouve à la sortie du terminal à côté des taxis. Il y a trois bus par heure. Pour 4 €, il vous conduit au centre ville en 30 minutes environ. Quelques arrêts sont prévus sur le chemin. Attention que le centre historique de la ville est essentiellement réservé au piéton. Si vous y logez, il faudra un peu marcher…

C’est au pied de la Torre del oro que nous descendons du bus. Nous traversons une partie de la ville pour rejoindre notre appartement. Malgré l’heure tardive (22h30) la cité est encore bien vivante, beaucoup de monde dehors, les terrasses sont bien remplies.

15 minutes de marche plus tard nous arrivons à notre logement dans le quartier Alfalfa en plein centre de la belle Séville.

Notre petit appartement Airbnb se trouve dans un ancien palais du XVIIIe siècle♥♥♥. De suite, nous tombons sous le charme.

On en reste là pour cette soirée, Morphée nous tend ses bras. Trois belles journées nous attendent…

Les ruelles de Séville la nuit

P1000825-ConvertImage

P1000826-ConvertImage

P1000813-ConvertImage

P1000814-ConvertImage

P1000819-ConvertImage

Jour 1

Le lendemain matin, les affaires sérieuses peuvent commencer ! Nous débutons par la visite de l’ancien palais qui nous héberge. Porte d’entrée énorme, beau et grand patio fleuri et coloré. Nous en verrons des dizaines de ce genre pendant nos balades

C’est par ici…

P1010096-ConvertImage

P1010098-ConvertImage

Nous prenons un petit déjeuner chez Pan y piu♥♥ dans Alfalfa♥. Pour bien commencer la journée : croissant nutella, croissant framboise et pain au lait avec un savoureux café…

P1000833-ConvertImage

De là nous partons vers le fameux Palais Alcazar♥♥♥. Pour éviter une attente trop longue j’avais réservé nos billets bien en avance (12.5 €) pour une entrée à 9h30.

Malgré l’heure matinale, le Real Alcazar ouvre ses portes à 9h30, il y a déjà un monde de fou. Avec la Cathédrale, l’Alcazar est sans doute le monument le plus visité de Séville.

File devant l'entrée de l'Alcazar de Séville

Inscrit au patrimoine mondiale de l’humanité par l’UNESCO depuis 1987, ce palais fortifié, remanié pendant et après la période musulmane est le plus bel exemple de l’architecture mudéjar sur le territoire espagnol. La famille royale d’Espagne utilise le premier étage (pas de visite possible lorsqu’ils sont présents).

P1000853-ConvertImage

Alcazar de Séville

Rapidement on remarque le mélange des genres.

P1000863-ConvertImage

Alcazar, Séville, Espagne

Le palais est gigantesque. J’avoue que je m’y suis perdu mais c’est agréable de se laisser aller à l’inconnu. Une porte à droite, un couloir à gauche, un patio droit devant, deux bonnes heures de visite à vous faire tourner la tête !

Séville, l'Alcazar

À l'intérieur de l'Alcazar de Séville

Et puis vient la fameuse Cour des Demoiselles♥♥. Les fans de Games of Thrones apprécierons…

Cour des demoiselles, Alcazar de Séville

Ensuite ce sont les jardins♥♥ qui nous attendent. Une autre belle découverte !

Jardins de l'Alcazar, Séville, Espagne

Séville. Les jardins du palais Alcazar.

Séville en plein hiver pour nous européens du Nord, se révèle être une destination douce et ensoleillée…que du bonheur !

Séville en décembre

Palais de l'Alcazar de Séville. Les jardins.

Nous quittons ce superbe Real Alcazar par le Patio de Banderas♥♥. Fantastique place remplies d’orangers. Les oranges, par milliers ici en ville, sont utilisées pour confectionner de la marmelade. De cette place, vue magique sur la Giralda !

Patio de Banderas à Seville

Nous traversons le coeur de la ville avec la Cathédrale et sa Giralda. La visite de ces deux monuments est prévue à 15h (billets réservés à l’avance)

Séville, Giralda

Séville et ses calèches

Malgré l’important flux touristique, le centre est magnifique. L’atmosphère y est très agréable. Il faut dire que le soleil est très présent par ici et cela aide beaucoup.

Il y a un sacré balais de chevaux avec calèches♥. Nous n’avons pas testés ces balades, les jugeant un peu trop attrape touriste à notre goût. Par contre tous ces chevaux et leurs belles calèches donnent une touche particulière à la cité. C’est sympa d’entendre les claquements de sabots un peu partout, on a l’impression de retourner à l’époque médiévale…

P1000993-ConvertImage

Séville et ses calèches

P1000996-ConvertImage

IMG_20181228_115714-ConvertImage

Juste à côté de la Cathédrale et du Real Alcazar se trouvent Les Archives Générales des Indes.♥♥ Datant de 1785, cet édifice a été conçu dans le but de centraliser tout les documents relatifs aux colonies espagnoles. On y trouve des autographes de Christophe Colomb, Magellan, Cortés…

Archives générales des Indes à Séville

 

L’entrée est libre. La visite n’est pas longue et se concentre sur le premier étage. Comment rester de marbre devant cet escalier ?

Escalier de marbre aux archives générales des Indes, Séville

Escalier en marbre, archives générales des indes, Séville, Espagne

Et cette galerie♥♥, qu’en dites vous ? je la trouve superbe !

Archives générales des indes, Séville, Espagne

Les Archives générales des Indes sont situées sur Avenida de la Constitución, artère piétonnière du centre.

IMG_20181228_120033-ConvertImage

Lors de nos voyages on essaie de manger comme les locaux. Ce midi nous nous rendons chez Freiduria La Isla♥, une petite maison spécialisée dans les fritures de poissons et située dans une voie perpendiculaire à Avenida de la Constitución.

Encore une chouette découverte et un moment privilégié en toute simplicité…

P1010021-ConvertImage

Le repas terminé, nous avons encore du temps devant nous avant la visite programmée de la Cathédrale et sa Giralda. On en profite pour nous rendre dans le quartier Santa Cruz♥♥♥.

Dans ce quartier on se retrouve dans le coeur historique de Séville.  Ancien quartier juif, il côtoie la Cathédrale, la Giralda, et l’Alcazar. Celui-ci par sa muraille♥ borde toute une partie de Santa Cruz.

Étroites ruelles, petites places ombragées croulant sous les orangers, Santa Cruz mérite son succès. Sans hésiter, j’ai succombé au charme de ce quartier. Bien que nous l’avons traversé à plusieurs reprises, il me reste un goût de trop peu…je devrai y revenir !

Séville, Espagne

Santa cruz, Séville

Quartier Santa Cruz de Séville

Dans le quartier Santa Cruz de Séville en Espagne

Espagne, Séville, Santa Cruz

P1010046-ConvertImage

L’heure de la visite de la Cathédrale approchant, nous nous y rendons tranquillement.

Giralda de Séville

Pour cette visite, je suis aussi ravi d’avoir mes billets car cela se bouscule à l’entrée, cependant moins qu’à l’Alcazar. (billets à 19 € pour la Cathédrale + Giralda + Iglesia del Salvador)

Voici la Giralda (girouette), Celle-là même qui se trouve au sommet du minaret.

IMG_20181228_145001-ConvertImage

La Cathédrale de Séville♥♥, de style gothique, a été construite entre le XVe et XVIe siècle en lieu et place d’une mosquée almohade. De par sa superficie et son volume, c’est une des plus grandes cathédrales du monde.

Séville, cathédrale

Cathédrale de Séville, Espagne

Ok je vous avoue que je ne suis pas un admirateur de cathédrale. Pourtant, chacune d’entre elles est différente et a ses spécificités. Par contre, j’admire la beauté du travail et la précision des détails.

Cependant cette cathédrale va parvenir à m’émouvoir. C’est plus précisément le tombeau de Christophe Colomb♥♥♥ qui va me toucher en plein coeur. Je resterai un bon moment d’ailleurs à admirer celui-ci et méditer sur ce bonhomme qui a écrit une grande page de notre histoire

Tombeau Christophe Colomb, cathédrale de Séville

Tombeau Christophe Colomb à Séville

Tombeau de Christophe Colomb dans la cathédrale de Séville

En route vers la Giralda♥♥. On y accède par l’intérieur de la Cathédrale. La Giralda est le minaret de l’ancienne mosquée. Au XIVe siècle un tremblement de terre a ravagé la mosquée en place. On y a construit la Cathédrale avec le minaret comme clocher.

Qu’est ce qu’il est beau ce monument ! Peu importe où l’on se trouve dans la ville, il y a beaucoup de chance de l’apercevoir. Ce n’est pas pour rien qu’elle est le symbole de Séville.

Rien d’extraordinaire à voir à l’intérieur de cette Giralda. J’ai, par contre, été surpris car pour monter tout en haut ce n’est pas un escalier mais une rampe. Cette rampe douce aurait été conçue pour monter avec un cheval au sommet (le muezzin, âgé et devant monter cinq fois par jour pour les prières, voulait pouvoir le faire à dos de mule)

IMG_20181228_154601-ConvertImage

Par contre cela vaut vraiment la peine d’y monter. La vue à 360° est simplement extraordinaire. La vue sur l’ensemble des cloches est aussi très bien. Sympa d’être là au moment où elles sonnent…

IMG_20181228_155937-ConvertImage

Vue de Séville depuis le sommet de la GiraldaVue Séville depuis Giralda

Après avoir monté et redescendu la Giralda, on fait une petite pause dans un des plus beaux hôtels d’Espagne et du même du monde : l’Hôtel Alfonso XIII.♥♥

Nous prenons un peu le temps de savourer un bon café dans la cour intérieure du Palace. Prix plus élevés que la moyenne (et pas un peu…) mais à expérimenter une fois. Le cadre est magnifique !

P1010084-ConvertImage

P1010088-ConvertImage

La journée s’avance déjà bien. Nous rentrons nous rafraîchir et un peu récupérer dans notre petit appartement. Et puis nous avons une décision très importante à prendre pour ce soir : choisir un bar à tapas…

Entre temps sur le chemin du retour, ne pas oublier que nous sommes à Séville. Place au Flamenco

Flamenco dans les rues de Séville

Place aux chevaux…

Calèche dans les rues de Séville

Et puis retour Calle San Isidoro dans notre petit nid bien caché…

Choisir un bar à tapas ici à Séville n’est pas simple. Il faut toujours prévoir un plan B, voire un plan C. En effet, c’est l’expérience que nous avons vécue les trois jours passés ici. Déterminez au moins 3 adresses avant de vous rendre à la première car…c’est blindés partout partout.

Voici donc notre plan C du soir qui s’est révélé être un super plan : Bar Agustin & Company♥♥, juste à côté de Plaza del Salvador.

P1010111-ConvertImage

Cette soirée est notre première expérience en tapas♥♥♥ de notre vie. Et quel plaisir mes amis…

En attendant, santé !

P1010103-ConvertImage

Un petit aperçu de nos tapas…

À gauche c’est un salmorejo, spécialité andalouse♥♥. Des artichauts grillés et un tataki de thon…Il y a des autres assiettes qui ont suivis mais vous ne les verrez pas …(oui, j’ai oublié de les prendre en photo)

P1010108-ConvertImage

Le soir venu, la capitale andalouse vit à un autre rythme. Les rues, les placettes, les terrasses, tout se remplit et devient noir de monde. Une atmosphère agréable♥ alors se dégage et la ville semble être prise dans un bourdonnement géant.

On dirait que tous les espagnols se retrouvent et boivent un verre ensemble le soir venu. Comme par exemple ici Plaza del Salvador

IMG_20181228_220840-ConvertImage

Oui, comme vous le voyez, nous sommes en période de fêtes. Séville est alors plongée dans une jolie féerie♥♥…nous ferons une lumineuse et colorée ballade digestive en découvrant ce Séville là.

Noël à Séville

Décoration de Noël à Séville

IMG_20181228_221328-ConvertImage

Noël à Séville

P1010120-ConvertImage

Séville décoré à Noël

P1010122-ConvertImage

Jour 2

Autant Séville est vivante et joyeuse le soir, autant au petit matin elle est calme et paisible.

C’est dans cette atmosphère endormie mais envoûtante que nous traversons les petites ruelles et placettes vers le quartier Alfalfa.

C’est au Bar El Comercio♥♥ que nous décidons de nous poser pour y déguster leurs churros au chocolat chaud♥♥♥. Déjeuner typiquement andalou, tremper ces gourmandises dans un chocolat chaud très épais est une expérience que je vous recommande fortement

P1010141-ConvertImage

P1010140-ConvertImage

De là nous partons vers le quartier El Arenal♥ où nous attend pour 10 h une visite guidée des fameuses arènes de Séville.♥♥♥ (ticket réservé à l’avance 16 €).

P1010145-ConvertImage

Nous arrivons aux abords des arènes en les longeant via les annexes.

P1010181-ConvertImage

P1010182-ConvertImage

Voilà la belle Plaza de Toros♥.

Plaza de toros, Séville

C’est parti pour la visite guidée. Il est souhaitable de réserver car un nombre limité de personne est accepté par groupe. Audioguide disponible dans de nombreuses langues comme dans beaucoup de site de la ville d’ailleurs.

Nous commençons par un musée retraçant l’histoire de ce folklore avant de poursuivre sur la piste même de l’arène.

La visite du musée♥ est sympa, pas trop longue, agrémentée de jolis objets. L’arène♥♥ elle-même est superbe et le guide nous laisse suffisamment de temps pour profiter du lieu.

Cette visite me permet de mieux cerner la ferveur et l’attachement culturel et historique que vouent les espagnols à cette activité. Je peux le comprendre sans pour autant en accepter les principes…

P1010149-ConvertImage

IMG_20181229_102241-ConvertImage

Arènes de Séville

Espagne, Séville, arènes

Arènes de Séville

Arènes à Séville

IMG_20181229_103848-ConvertImage

IMG_20181229_103655-ConvertImage

Après cette visite, nous retraversons une partie de la ville en direction du Palacio de la condesa de lebrija.

P1010185-ConvertImage

IMG_20181229_112945-ConvertImage

Au passage nous marquerons un arrêt devant l’église Real Parroquia de Santa Maria Magdalena♥. Son apparence extérieure n’attire pas les regards mais l’intérieur est magnifique♥♥.

P1010187-ConvertImage

P1010188-ConvertImage

Enfin nous voilà au Palacio de la Condesa de Lebrija♥♥ (6 € la visite)

Ce palais est une maison-musée. Les propriétaires l’ont ouvert au public seulement depuis quelques années. La visite n’est pas très longue comparativement à d’autres palais de la ville. Cependant, même si c’est le palais qui m’a le moins marqué, j’avoue que la bâtiment possède quelques endroits remarquables notamment certaines pièces aux murs recouverts d’azulejos.

Palacio condesa de lebrija, Séville

P1010222-ConvertImage

Palacio de la Condesa de Lebrija, Séville

Séville, Palacio de la Condesa de Lebrija

Palacio Condesa Lebrija. Séville. Espagne

P1010208-ConvertImage

Palacio de la Condesa de Lebrija à Séville

Nous quittons le palais, marchons quelques dizaines de mètres et changement radical de décor puisque nous faisons face à la modernité avec le Metropol Parasol♥. Terminée en 2011, cette structure en bois de 150 m sur 75 et d’une hauteur de 28 m fût fortement décriée lors de sa construction. Mon épouse et moi n’avons pas été charmés par ce monument. Techniquement, c’est certainement un beau travail par contre je ne retrouve pas l’âme de Séville à cet endroit. Il y a certainement un but de rupture et là je crois qu’il est atteint. Il est possible de se balader tout en haut du Metropol mais nous n’étions pas motivés à le faire…

Metropol Parasol, SévilleMetropol Parasol à Séville

IMG_20181229_122722-ConvertImage

En tous cas que l’on aime ou pas le Metropol Parasol, il est temps pour nous de casser la croûte !

Nous nous rendons sur Plaza Zurbarán, une petite placette derrière le Metropol pour nous restaurer chez Mamá Inés. Un chouette petit café snack où nous savourons un toast au jambon, tomate pressée et huile d’olive, un grand classique ici en Andalousie

La visite suivante sera sans discussion un de mes gros coup de coeur de ces trois jours à Séville : le Palacio de las Dueñas.♥♥♥

Dans le quartier de Feria♥, ce palais construit entre le XVe et XVIe siècle jouit, derrière ses murs, de multiples jardins où règnent la sérénité et entre ceux-ci plusieurs édifices qui vous donneraient l’envie de ne plus en sortir…

Palacio de las Duenas

Palacio de las Duenas à Séville

Orangers au Palacio de las Duenas de Séville

P1010245-ConvertImage (1)

Palacio de las Duenas, Séville, Espagne

Palacio de las Duenas, Séville, Andalousie

IMG_20181229_144452-ConvertImage

Andalousie, Séville, Palacio las Duenas

Séville, Palacio de las Duenas

P1010282-ConvertImage

D’un palais, nous partons vers un autre. En attendant, traverser les quartiers de Séville♥ est un réel plaisir.

Dans les rues de Séville, Andalousie.

Nous voilà en face de notre prochaine visite : la Casa de Pilatos♥♥♥ (entrée 10 €).

Casa de Pilatos

Ici à Séville, la simplicité, voire parfois l’austérité des murs d’enceinte cache parfaitement la richesse et le raffinement qui se trouvent derrière.

Il en va de même pour la Casa de Pilatos. Ne rebroussez pas chemin à la vue de sa façade, vous manqueriez une belle visite.

Cette Casa construite aux XVe et XVIe siècle est de style mudéjar, gothique et renaissance. On présente ce palais comme le prototype même du palais sévillan.

Gros coup de coeur sur ce lieu…

Séville, Casa de Pilatos

P1010292-ConvertImage

P1010299-ConvertImage

Casa de Pilatos, Séville, Espagne

P1010307-ConvertImage

Séville, Andalousie, Casa de Pilatos

Andalousie, Casa de Pilatos à Séville

P1010334-ConvertImage

P1010322-ConvertImage

Tant de visite ça ouvre l’appétit. Petit arrêt à cette belle adresse gourmande : Pan y Più

P1010339-ConvertImage

Nous retournons à notre appartement Airbnb nous relaxer un petit peu.

Ce soir et sur les conseils du propriétaire de notre location, nous allons découvrir les tapas du Bar Estrella♥ situé à quelques ruelles de chez nous.

Comme souvent à Séville, il faut être patient pour dénicher une table le soir. Nous patientons quelques minutes devant le restaurant tout en observant l’activité de ce quartier plutôt calme et à l’écart de l’agitation. Les rues sont si étroites qu’il est scabreux de s’y aventurer en voiture. D’ailleurs le peu de trafic routier existant est celui des taxis.

P1010340-ConvertImage

Notre patience récompensée nous pouvons nous installer et profiter du cadre andalou et taurin…

P1010342-ConvertImage

Chouette adresse au grand choix de tapas, celles-ci sont excellentes et à un prix plutôt démocratique par contre service un peu brouillon.

P1010345-ConvertImage

On termine cette belle journée par une balade nocturne aux abords de la Giralda.

 

Jour 3

Troisième et déjà dernier jour de notre break andalou.

Petit déjeuner à deux pas de la Plaza Nueva chez Filo♥♥. Clientèle touristique dans une déco branchée. Peu de table mais qualité au rendez-vous !

img_20181230_092537

 

C’est parti pour une journée de nouveau riche en découverte.

Au pied de la Cathédrale les chevaux sont déjà prêts à apporter un peu de bonheur !

img_20181230_100150

Passage devant l’ancienne fabrique royale de tabac devenue aujourd’hui une université. Nous sommes dimanche, le bâtiment est fermé aux visites…dommage !

Que serait Séville sans ses nombreux orangers ? Par milliers dans la ville, les oranges servent en fait à la production de marmelade…

p1010359

Nous poursuivons notre route vers Plaza de España. En chemin nous découvrons le superbe Palacio de San Telmo.♥

Ce bâtiment a été construit au XVIIe siècle. Aujourd’hui il héberge le siège du gouvernement autonome andalou. Il est considéré comme l’un des exemples les plus achevés du baroque Sévillan.

IMG_20181230_102036

P1010364

Un peu plus loin, un autre beau bâtiment (un de plus…) le teatro Lope de Vega. Construit à l’occasion de l’exposition ibéro-américaine de 1929. Ce théâtre accueille aujourd’hui essentiellement des représentations du répertoire classique espagnol.

P1010367

P1010369

Juste en face se trouve le plus grand parc de Séville : Parque de María Luisa.♥♥♥

Espace vert magnifiquement aménagé de fontaines, plans d’eau, kiosques, cascades…Un endroit à ne pas manquer. Idéal pour sortir un peu de la ville et goûter la nature au calme. Ce parc est bordé par l’incroyable Plaza de España.

Nous voilà à l’entrée du parc à quelques dizaines de mètres de la Place d’Espagne.♥♥♥

P1010374

Plaza de España, probablement la place la plus spectaculaire de Séville. Élaborée pour l’exposition ibéro-américaine de 1929. Elle couvre une surface de 50.000 m².

Lorsque j’y suis arrivé, je ne vais pas dire que j’étais déçu mais presque. Je ne comprenais pas trop le grand intérêt porté à cette place certes gigantesque…pourtant au fur et à mesure de ma progression sur les lieux, je commençais à percevoir la grande beauté du site.

De par sa forme et son exposition, la place prend toute la lumière et on sait que par ici le soleil est omniprésent. Malgré la présence de nombreux touristes, la place est tellement grande que son atmosphère peu banale reste intacte. Par ici, quelques artistes se laissent aller au flamenco, là-bas c’est un chanteur en solo, un peu plus loin le bruit des sabots d’un cheval tirant une calèche avec à son bords des enfants aux sourires presque aussi grand que la place, encore un peu plus loin, le bruit de l’eau fouettée par des rames d’un Roméo emmenant sa Juliette dans sa petite embarcation.

D’ailleurs faite aussi votre Juliette (Roméo peut vous accompagner) et monter aux balcons. Profiter de la vue et surtout, imprégnez-vous de la place, c’est magique !

Nous sommes restés plus d’une heure sur Plaza de España. Et je vous jure que c’est bien trop peu pour admirer ce qui finalement est le plus beau et pourtant le plus petit : les mosaïques, aux détails remarquables et aux couleurs vives et chatoyantes.

IMG_20181230_104549

IMG_20181230_104656

IMG_20181230_104704

P1010388

P1010395

IMG_20181230_110242

img_20181230_110924.jpg

P1010428

IMG_20181230_112427

P1010408

P1010416

Décidément cette ville est magique.

Nous quittons la place et quelques pas plus loin nous rentrons dans le Parque María Luisa. Ne pas oublier que nous sommes fin décembre, imaginons ce parc au printemps…

P1010448

P1010449

P1010453

IMG_20181230_123020

IMG_20181230_123330

Pratiquement au bout du parc, Plaza de América

IMG_20181230_124834

P1010472

Juste à côté, une pause chez Bilindo♥ avec sa grande terrasse…

P1010476

De cet endroit nous remontons le Guadalquivir vers la quartier de Triana♥ qui se trouve de l’autre côté de la rive plus au Nord. Agréable promenade au bord de l’eau agrémentée ici et là de bars avec terrasse…

P1010479

P1010480

Nous arrivons à la Torre del Oro♥ (tour de l’or). Érigée au XIIIe siècle avec pour but une observation militaire des mouvements sur le Guadalquivir. Son intérieur est visitable.

P1010485

Nous traversons le fleuve pour arriver dans Triana. Quartier plus populaire aux maisons multicolores. Cet endroit est réputé pour sa fabrication de mosaïque.

P1010487

P1010491

P1010493

P1010503

Nous traversons de nouveau le Guadalquivir par le Pont de Triana pour retourner vers le centre ville. Juste après le pont se trouve le Mercado Lonja del Barranco♥♥, parfait pour nous manger un morceau. En fait, c’est un marché couvert gourmet où chacun peut y trouver quelque chose à son goût. J’ai trouvé les prix un peu poussé par rapport aux autres commerces horeca de Séville. Cependant, excepté les smoothies aux oranges, ce que nous avons consommé sur place étaient vraiment de qualité !

Notre dernière journée se termine doucement. Mais quitter Séville sans assister à un seul spectacle de flamenco n’est pas concevable. J’avais réservé bien à l’avance nos billets pour cette dernière soirée dans la capitale andalouse (billet 18 €)

C’est à 19h00 dans le quartier Santa Cruz et précisément à la Casa del Flamenco♥♥♥ que nous profiterons Isabelle et moi de notre première approche de ce genre musical et cette danse datant du XVIIIe siècle.

Parfois dans Séville au hasard d’une placette ou d’une rue il est possible d’assister à du flamenco, chance que l’on a eue d’ailleurs. Cependant, le spectacle que nous avons pu voir ce soir était vraiment de qualité supérieur.

Quatre artistes♥♥♥ durant une heure nous ont donné le meilleur d’eux-même, que ce soit par la guitare, le chant ou la danse. Dans ce patio au nombre restreint de place, par sa voix le chanteur m’a ému, le guitariste a fait battre la chamade à mon coeur alors que les deux danseurs m’ont donné la chair de poule…

P1010512

IMG_20181230_195753

IMG_20181230_195814

Ce moment d’émotion terminé, nous partons à la recherche d’un endroit pour prendre un bon dernier repas dans la douceur des soirées andalouses.

Nous devons une fois de plus appliquer le plan C pour trouver une table à notre goût.

C’est chez Sal Gorda♥♥ dans Alfalfa (décidément on se sera bien plu dans ce quartier !) que nous passons notre soirée et en cette veille de réveillon de l’an neuf, nous mangeons, s’il vous plaît, dehors en terrasse (ok, avec du chauffage extérieur quand même !)

Excellente adresse, tapas excellentes, vin parfait et service très sympa (le serveur qui essaie quelques mots de français avec nous)

P1010523

IMG_20181230_205417

Voilà, notre petit séjour se termine. L’avion nous attendait très tôt le lendemain matin.

D’ailleurs, on terminera ce séjour par une petite mésaventure, mais rien de grave. Nous avions prévu de nous rendre au terminus du bus, Plaza de Armas. Nous avons trouvé le terminus mais pas le bus. À 4h30, l’heure de notre bus vers l’aéroport, nous l’avons vu passer devant nous à quelques cinquante mètres de l’arrêt où nous pensions qu’il allait arrêter…Nous étions plusieurs personnes à attendre et on s’est tous regardé un peu bêtement…donc si vous prenez le bus à Plaza de Armas tôt ou tard le matin, renseignez-vous avant pour ne pas avoir le même sort que nous. Finalement nous avons trouvé un taxi à quelques dizaines de mètres de là et pour quelques euros de plus que prévu, nous arriverons à l’heure pour notre vol.

Adios y gracias Sevilla !

Ce que j’ai le plus apprécié :

*L’atmosphère générale de la ville, en particulier en soirée où tout Séville semble être dehors…

*La matinée où tout Séville semble être endormi…

*L’intérieur des palais, cachant secrètement leurs richesses architecturales…

*L’envie à tout moment de vous poser et prendre un verre ou un café dans cette ruelle ou cette placette au milieu des orangers sous la douceur du soleil andalou…

*Se perdre dans Santa Cruz, déguster des tapas dans Alfalfa…

*Plaza de España où le temps s’écoule trop vite…

*…

*J’arrête, la liste est trop longue…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s